Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

réchauffement climatique

Comment la chancelière allemande peut-elle s'interroger sur un changement climatique qui,  plus est, serait anthropique ? Il s'agit là, non seulement d'un orgueil humain mais d'une méconnaissance de la climatologie.

      Nous vivons effectivement une période de réchauffement. Il y aura encore pendant quelques années des périodes caniculaires qui iront peu à peu en s'estompant, car le sommet du réchauffement est maintenant derrière nous. Ce qui est anthropique c'est l'orgueil humain: s'imagner que l'Homme serait en train de changer le climat.

      L'historien du climat, Le Roy Ladurie a très bien expliqué que le climat variait tous les trois siècles en fonction  d'une légère oscillation de la Terre par rapport au Soleil. Au treizième siècle vers les années 1216/17/18, la rivière Sarthe était à sec, des nuées de sauterelles avaient ravagé l'Europe de l'Espagne à la Hongrie, la calotte polaire arctique était très en deçà de ce qu'elle est aujourd'hui : dans le grand nord canadien des forêts fossiles ont été découvertes à 25, 40, voire 100 km au nord de la limite forestière contemporaine, on ne peut que se réjouir que l'actuelle poussée climatique soit  beaucoup plus douce ! Car le réchauffement climatique est maintenant derrière nous. Le sommet a été atteint au cours des années 2016, 17, 18. nous sommes maintenant dans le déclin, dans trois siècles nos descendants connaîtont une période glaciaire comme nos ancêtres en  ont connu une dans les années 1716, 17, 18. Cette période glacaire aurait fait des milliers, des millions de morts ? Le curé de Vicq-sur-Nahon (36) écrivit sans ses registres de catholicité que, la nuit, les chênes éclataienr dans un fracas épouvantable, qu'il n'avait plus de vin de messe car le vin avait gelé dans ses tonneaux, etc.

    Le GIEC est une imposture composée de journalistes, d'écologistes politiques, que les climatologues ont déserté depuis longtemps. Dans le monde entier des climatologues ont repris, conforté les travaux de Le Roy Ladurie, remontant jusqu'aux périodes préhistoriques. Le carottage des glaciers polairess (Arctique et Antarctique) ont été précieux. Le seul bémol apporté au cycle oscillatoire de la Terre serait un raccourcissement des périodes, dû probablement à la dilatation de l'Espace-Temps. Non, ce ne sont pas les activités humaines qui sont responsables des oscillations de la terre par rapport au Soleil.

     Que ces périodes de réchauffement et de refroidissement nécessitent des adaptations humaines, il s'agit là d'écologie et non de climatologie.

Écrire un commentaire

Optionnel